UMBRELLA ACADEMY

couverture_umbrella

La curiosité est un vilain défaut d’après le dicton ! Pour ma part je pense que la curiosité est une porte vers l’ouverture de l’esprit, du cœur et de la vie toute entière …Vous le savez maintenant je suis une curieuse de nature. D’ailleurs, cette curiosité m’a permis de me découvrir des passions, des auteurs, des chanteurs, des films improbables  et bien entendu des séries …

Et comme pour un livre il faut parfois du temps avant de réussir à accrocher : En effet, c’est cette petite voix qui te pousse à continuer d’avancer dans l’histoire au lieu de refermer le livre ou de changer de playlist!

D’ailleurs, sur ce site, j’ai plutôt suivi mon instinct que les avis et les critiques pour me lancer dans une série. Mais cette fois ci j’ai choisi de suivre le troupeau et d’écouter la petite voix qui me guidait vers l’Umbrella Academy …

Une académie pas comme les autres

En octobre 1989 , 43 femmes dans le monde accouchent en même temps de bébés doués de super pouvoir sans avoir été enceinte : le rêve de toute femme normalement constituée …

Certains diront qu’il s’agit d’un déni de grossesse XXL , d’autres d’évènement surnaturel. Bref, la seule certitude est que c’est pas normal!

Pas normal non plus , l’adoption de 7 d’entre eux par un vieil inventeur milliardaire . Celui ci créera  l’Umbrella Académy dont le but est d’en faire des super héros défenseurs du crime .

17 ans après la dissolution du groupe, Reginald décède. Dès lors, cinq de ses enfants se retrouvent pour ses obsèques. Puis, l’arrivée depuis un autre espace temps de numéro 5 va les reunir. Celui ci leur annonce que l’apocalypse doit avoir lieu et qu’il a besoin de leur aide !

L’Umbrella Academy va donc reprendre du service et chercher comment l’empêcher ….Mais cela ne sera possible que s’ils réussissent à retrouver une cohésion.

Mais qui sont les membres actifs de l’Académy?

Pour commencer, nous avons Numéro 1 : Luther dans le civil, qui est à la base super fort et qui le sera encore plus une fois qu’il sera devenu un homme singe. C’est un peu le chef de classe sur le papier sauf que le muscle cérébral n’a pas suivi, du coup …voilà quoi !

Diégo, c’est Numéro 2 : Il manie bien les couteaux et mieux vaut pas le chatouiller car il est un peu impulsif le garçon! Jaloux d’être le Poulidor de la classe il se la joue concours de B… avec Numéro 1 en permanence…Mais globalement en terme de capacité de réflexion ils sont à égalité !

Numéro 3, c’est Allison : bombasse avec la capacité d’inciter aux autres ce qu’ils doivent faire ou penser. En gros c’est une manipulatrice d’esprit : une femme normale quoi. Plutôt maligne, elle reste quand même la plus maternelle de toute la fratrie.

Passons maintenant à Numéro 4, mon chouchou et véritable coup de coeur. Il s’agit de Klaus, drogué, alcoolique, homosexuel, déjanté , incontrôlable mais tellement drôle! Son pouvoir : parler et communiquer avec les morts ! Enfin quand il est sous acide….quand il est clean chuuuuuuut….vous verrez bien !

Les disparus de l'Académy

Tout d’abord on a Numéro 5 ben au fait on sait pas comment il s’appelle du coup on l’appelle Cinq!  Son pouvoir est de voyager dans l’espace temps et d’être le plus intelligent! Bon c’est lui qui du coup apporte toutes les mauvaises nouvelles. Contrairement aux autres, suite à un mauvais calcul lors d’un voyage spatio temporel il s’est retrouvé avec le même physique qu’à 13 ans! Tout irait bien s’il n’en avait pas 55!

Enfin, Ben est Numéro 6 ou plutôt était numéro 6 vu qu’il est mort : son pouvoir, proche de celui d’Octopuss ne sert plus à grand chose en mode zombie. Oui car au fait, Numéro 4, communique avec son ectoplasme en permanence! Vu qu’il a plutôt du bon sens, il aide quand même un peu ses frangins tout en étant six pieds sous terre.

Numéro 7, la paria de la famille

Comme dans beaucoup de familles il y a des vilains petits canards. Ici c’est Numéro 7, alias Vanyah, la bannie, une fille ordinaire. Sous Prozac depuis son enfance elle n’a aucun don particulier et évacue sa déprime en jouant du violon. En plus, le rôle est tenu par Ellen Page, qui depuis Juno, excelle dans le rôle de gonzesse dépressive aux cheveux gras et au look à faire hurler à Cristina Cordula un “Nom mais c’est pas possible ma chérie tu peux pas sortir comme ca » Mais, on ne sait par quel miracle elle perdra sa virginité avec un bogoss : A te dégoûter de prendre soin de toi …ou alors à te faire mettre au violon!

Enfin, notons que Numéro 7 n’est pas considéré comme un membre de l’Académy car elle n’a pas de pouvoir particulier! Du coup elle a pas le tatouage de membre sur le poignet, ce qui pour moi n’est pas forcément une mauvaise chose…

Des super héros ...ou pas

Si l’on devait trouver un point commun entre tous les super héros des comics ce serait celui d’être complètement torturé… Et ceux de l’Umbrella Academy n’échappent pas à la règle. Bon en même temps leur père adoptif ne les a pas aidé et a plutôt contribué à augmenter leurs névroses! Déjà, même si ils ont un prénom donné par leur génitrice avant leur vente, le vieux Régi, les a classé par numéro et ne les appelle que comme ca! Un peu comme des rats de laboratoire….mais en même temps c’est un peu ce qu’ils sont si on regarde bien.

Ils font presque pitié!

Après la question se pose quand à savoir si ils sont des super héros ! Soyons honnêtes, hors mis quelques braquages par ci par là ils n’ont pas fait grand chose à part réparer leurs conneries!

D’ailleurs à la mort de Numéro 6 ils laissent tout tomber et partent vivre leur life loin du vieux…Il faudra attendre la mort du père et la menace d’une apocalypse pour qu’ils envisagent non sans mal de protéger la planète….Pas très Super Héros comme attitude cà! Entre celle qui doit tourner dans un nouveau film et aller voir sa fille, celui qui cherche de la tune dans le manoir pour se défoncer et celui qui chouine tout le temps parce que Papa est mort…ils sont beaux nos supers héros!!

De plus,  c’est celui qui a le physique d’un ado pré pubère en culotte courte qui va réussir à les convaincre de se mobiliser pour sauver la planète…moi je vous dit on est mal barré!

Une série longue à trouver du rythme

6 épisodes … c’est le temps qu’il m’aura fallu pour m’accrocher !

Pendant 6 épisodes je me demandais chaque minute pourquoi je continuais à regarder! Et d’un coup ça s’est débloqué …En revanche une fois que l’histoire s’est débloquée ben on est aspiré dans un tourbillon : tourbillon qui fait prendre tout son sens à ces 5 épisodes pendant lesquels on s’emmerde! Oui désolée d’écrire le mot en entier et d’être trash mais pendant 5 épisodes je me suis emmerdée! La seule chose qui me faisait tenir c’était le fait que je voulais comprendre le succès de cette série sur Netflix.

Car cette série est axée autour du temps : temps pour les héros à se trouver, temps pour le réalisateur à poser son histoire, temps pour nous spectateurs à découvrir l’univers complètement fou de cette académie particulière !

Alors oui une fois que l’on a vu la série dans sa globalité on la trouve géniale…On comprend mieux tout ce temps utilisé pour poser le contexte et les personnages. Déjà, on s’aperçoit que ces 5 épisodes sont indispensables pour entrer dans l’univers de l’Umbrella Academy. Puis, on se dit que finalement, ce que l’on voyait comme des longueurs, sont en réalité des morceaux importants du puzzle, qui vont nous permettre de mieux comprendre les personnages;

Alors pour permettre au temps de passer plus vite, à défaut de l’histoire, le réalisateur nous abreuve d’une bande son de malade!

Une bande son du tonnerre

Une des raisons qui m’ont fait poursuivre et ne pas passer sur une autre série, c’est la musique! On se croirait presque dans une comédie musicale géante.

Déjà, il n’y a pas moins de 5 morceaux classiques, rock, electro revisités par épisode. En plus, chacun est parfaitement chorégraphié et synchronisés avec le visuel…. Parfois on se croirait dans les  “Les parapluies de Cherbourg” ou dans “Mary Poppins”. Tiens tiens curieux non pour une série où les parapluies sont le leitmotiv!

Tiffany, Queen, The Kinks, Kiss, Les Backstreet Boys, Nina SImone, The Doors, Radio Head, Mary J Blige,Boney M, Sinatra, la liste est longue et les mélanges de genre nombreux! Tous ces morceaux revisités ou pas nous entraînent dans un univers musical complètement délirant!

Et c’est ce mélange de genre totalement loufoque qui crée cette ambiance pop, colorée et qui donne la véritable énergie positive de cette série.

Cette bande son, personnage à part entière, est la lumière au milieu de la pénombre de l’histoire. Elle fait que l’on ne sombre pas dans l’envie de se mettre une balle car franchement ils ont tous une vraie vie pourrie de super héros!!

Une série délirante à tout point de vue

Pour terminer, Umbrella Academy c’est à la fois, Mary Poppins, Pulp Fiction, Orange Mécanique, les 4 fantastiques, avec un soupçon de La planète des singes. De plus, on y trouve aussi un petit côté Dr Who  avec un personnage qui n’est pas sans rappeler Missy aussi bien physiquement que dans la sociopathie.

Que ce soit dans les personnages, les situations et le côté comédie musicale on est entraîné dans un voyage temporel parfois difficile à suivre mais vraiment sympa au final!

Puis, l’excentricité de Klaus est une telle bouffée d’oxygène qu’il permet d’oublier les longueurs du début et le côté “évident” du déroulement des évènements .

Bref sortez vos parapluies car la tornade Umbrella Académy va vous emmener dans sa folie pour notre plus grand plaisir!

Infos séries

Saison :2

Nombres d’épisodes : 20

Année : 2019-20..

Chaine de diffusion : Netflix, 

Distribution principale: Ellen Page (Vanya, numéro 7), Tom Hopper (Luther, numéro 1), David Castaneda (Diego, numéro 2), Emmy Raver-Lampmann (Allisson, numéro 3), Robert Sheenan (Klaus, numéro 4), Aidan Gallagher (Cinq, numéro 5), Colm Feore (Reginald Hargreeves, le monocle), Justin H. Min (Ben, numéro 6)

Sexe
1/5
Violence
3/5
Suspense
5/5
Humour
3/5
Drame
5/5
  • La BO
  • Le personnage de Klaus
  • Le côté déjanté
 
  • La longueur de la mise en place
  • Ellen Page qui reste dans sa zone de confort

Pas d’alcool cela bride les pouvoirs 🙂

 

Des donuts 

BONUS