columbo

Une dernière petite chose...

 

 

Si je vous dis, 403, vieil imperméable beige, cigare, borgne ….

Bon un dernier indice …Son nom est homonyme avec un  célèbre plat antillais mais ne s’écrit pas de la même façon….il s’agit de Columbo bien sûr…bon en même temps c’est le titre de l’article donc forcément c’était pas bien difficile à trouver.

Mais quand même…

Un nouveau concept de série

 

Je prends toujours un véritable plaisir à regarder cette série, dont mes neveux avaient déjà vu tous les épisodes avant leurs 10 ans, pour plusieurs raisons :

Plus qu’une série, c’est un véritable concept. En effet, dans n’importe quelle série policière, le héros est un flic et durant l’épisode, le téléspectateur mène l’enquête « en même temps » que lui et essaye de découvrir le criminel au travers des indices…

Mais ici le concept est inversé : puisque l’on assiste à la préparation du meurtre et au meurtre en lui-même et le suspense réside dans le cheminement de Columbo pour arrêter le meurtrier : meurtrier, qui une fois confondu, ne cherchera jamais à s’enfuir et se laissera toujours arrêter avec classe…

Autre constante, les meurtres ont toujours lieu dans le milieu huppé de Los Angeles : dans cette série, commettre un meurtre s’apparente presque à un caprice de riche : une personne de mon entourage m’empêche d’obtenir ce que je convoite…je la tue …avec classe, jamais sous la colère. Bref des véritables meurtres de sang-froid.

Et le seul grain de sable dans ces assassinats parfaits, c’est ce petit bonhomme, borgne, maladroit, mal coiffé, au look de sans abri, qui sous ses airs bêta, va toujours trouver « le petit détail » qui va les emmener direct sur la chaise électrique…

Un héros hors norme...

 

Columbo…parlons en maintenant.

Lieutenant de son état, de prénom inconnu, nonchalant, utilise la bonne vieille technique de la blonde : technique très efficace (et je sais de quoi je parle) qui consiste à passer pour un idiot pour amener les gens là où tu veux qu’ils aillent…et ça marche du tonnerre.

Il a une femme dont il parle constamment mais qu’on ne voit jamais…Une des répliques culte de la série est d’ailleurs : « Ma femme me dit tous le temps… »

Il a un basset, aussi deux de tension que lui, nommé LE CHIEN, dont il justifie le choix du prénom en disant : « ben oui c’est un chien alors je l’ai appelé « le chien ».

Il conduit une vieille Peugeot 403, toute pourrie mais « qui vient de France «, sa grande fierté dont il refuse de se débarrasser malgré le fait qu’elle roule quand elle en a envie…

Bref il ne fait pas rêver…et pourtant on le kiffe notre Columbo…tellement il est lourd dans sa finesse…et c’est ce qui fait qu’il y arrive à chaque fois et qu’on ne se lasse pas de les voir et revoir ces épisodes depuis 1968…

On le tient notre héros… ET BEN NON …

Parce que dans Columbo, le héros n’est pas le véritable héros …

Une série où le héros n'est pas le héros...

 

En effet, la construction de la série fait qu’en réalité le vrai héros c’est l’assassin. Et pour endosser ce rôle on trouve des noms comme Robert Vaughn, Faye Dunaway, Leonard Nimoy, Johnny Cash, John Cassavetes, Martin Sheen, Gena Rowland, Janet Leigh et Martin Landau….sans oublier le grand et l’unique Steven Spielberg qui réalisera deux épisodes…bref la crème de la crème !

Les créateurs de Columbo ont cassé tous les codes classiques des séries policières et comme mon ex vous faites peut-être parti de ceux qui trouvent la série nulle « parce qu’on connait l’assassin au début alors ça a aucun intérêt ». Mais pour moi c’est un sacré coup de force d’avoir réussi à imposer ce style, et vraiment novateur pour l’époque d’avoir réussi à « formater » l’esprit du téléspectateur à penser autrement : le succès de la série est bien sûr aussi du  en grande partie à la performance de Peter Falk, irremplaçable dans ce rôle.

Je pourrais écrire pendant des pages et des pages sur Columbo, mais le mieux c’est de profiter des multiples rediffusions de cette série sur TMC ou TV Breizh.

Infos séries

 

Saison :13

Nombres d’épisodes : 69

Date de sortie : 1968

Chaine de diffusion : TMC TVBreizh

Distribution principale: Peter Falk (Columbo)

 
 
Violence
0/5
Suspense
4/5
Sexe
0/5
Humour
5/5
Drame
0/5
 
  • Columbo
  • Le concept
 
 
 
 
  • pas grand chose
 
 
 
 
 

un petit chianti, il est italien quand même

 
 
 
 

pop corn salé