MONARCA

couverture_monarca

MEXICO MEXIIIIIIIIIIICOOOOOOOOOO

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais depuis le début je vous ai présenté des séries “pour feignants” ! Mais KESAKO une série “pour feignants” ?

Alors, une série pour feignants est une série disponible en français ! Même si je suis globalement adepte de la VOST, j’avoue, par facilité, visionner la majorité des séries dans ma langue maternelle ! J’avoue aussi être capable, par simple flemme, de me priver d’une série à priori top, si celle-ci n’est pas disponible en français ! Ce fut le cas pour Toy Boy, Control Z, séries espagnoles et brésiliennes toujours présentes dans la catégorie “ma liste” qui n’attendent qu’un geste de moi …

Mais cette fois ci, quand j’ai vu la bande annonce de cette série , je me suis dit : “Titann, ne laisse pas ta flemmingite intellectuelle aiguë prendre le dessus et quel que soit la langue vas au moins au bout du premier épisode avant de te décider !!” Bon je me suis dit aussi que vu qu’ils annoncent la deuxième saison je me suis dit qu’elle avait été doublée…CARAMBA je me suis fait eu !  Mais peu importe et comme je suis sympa je vous emmène avec moi dans les méandres de l’entreprise MONARCA!

Bienvenido al Téquila

Ana Maria Carranza, journaliste, vit pépère à Los Angeles avec son mari et sa fille Camilla !

Mais un jour elle reçoit un coup de téléphone lui annonçant que son père est en train de mourir.

Ni une ni deux elle prend sa valise, sa fille et embarque à bord du jet privé de papa en direction de Tequila au Mexique, lieu dont elle s’était enfuie 25 ans plus tôt, pour une raison que je ne vous dirais pas histoire de ne pas spoiler !

Sauf, qu’à son arrivée, elle s’aperçoit que papa n’est pas en si mauvaise santé que ça ! Au fait papa avait juste envie de la voir afin de lui proposer un job : sa succession à la tête de l’empire familial ! En effet, après son infarctus, celui-ci a eu l’idée saugrenue de faire de son Empire un Empire mexicain plus blanc que blanc…Et comme il lui est impossible de compter sur son fils ainé encore plus corrompu que son « lui d’avant », et que son deuxième fiston est lui trop gentil …Du coup, il a pensé à fifille pour mener à bien son projet de respectabilité tardive.

...ou pas !

Même si elle est un peu furax de s’être fait avoir, elle décide de profiter d’être là pour aller faire la bise à son fils ainsi qu’à ses deux frangins avant de rentrer chez elle retrouver sa petite vie d’américaine tranquille…

Sauf que Papa il se fait buter en plein milieu des champs d’agave…Nan mais sérieux, faut pas gâcher la marchandise comme ça…ça se fait pas!

Bref la mort de papa va la faire changer d’avis et elle décide de se battre pour mener à bien le projet de nettoyage du défunt, même si pour cela elle va devoir s’opposer à son frère aîné. Mais, celui-ci, furieux de s’être laissé prendre la place par sa frangine ne sera pas son seul ennemi …mais chuuut …

Téquilaaaaaaaa ton univers impitoyaaaable….

En fait on pourrait dire que l’on est dans DALLAS version mexicaine ! En plus violent quand même. En même temps on est au Mexique donc là-bas ils ne rigolent pas vraiment quand il s’agit de pouvoir.

Mais vraiment c’est ça. Une famille mexicaine, riche, puissante et surtout dysfonctionnelle qui au lieu du pétrole a fait fortune grâce à la téquila…ce que je trouve carrément plus intéressant…Ba oui la téquila c’est bon non même si ça peut faire mal à la tête !

En plus de la téquila, l’entreprise Monarca a des hôtels, des sociétés de transport et de construction, d’autoroutes. Autant dire que ce sont réellement les patrons de la région !

Carranza versus Ewing

Bref Monarca c’est la version XXL des entreprises Ewing.

Déjà, côté barraque, Southfork est une petite bicoque sans prétention comparé à la plantation Carrenza

Puis, comme dans Dallas il y a le JR local : il s’agit de Joaqin, le frère aîné qui le prend un peu mal que sa petite sœur, qui s’est cassée pendant 25 ans, revienne et s’octroie la place de chef !

Du coup comme dans Permis de vivre, ben il prend des décisions radicales ! mais chhuuuuuut je n’en dirai pas plus! Sauf peut-être qu’il est encore pire que JR au fait !

Enfin côté picole, j’avoue avoir du mal à les départager, sauf que les Carenza ils boivent un peu la téquila comme du lait de chèvre, en plus du champagne

Voyage au pays de l’agave

Bon, je vais vous confesser un truc que vous savez déjà ! J’aime le Mexique.

Et pour être totalement honnête, c’est la raison pour laquelle j’ai regardé la série malgré le fait qu’elle soit en espagnol.

De plus, il faut reconnaître que la série offre des images du Mexique et plus principalement du Jalisco absolument magnifiques.

  • On est projeté au milieu des champs d’agaves qui s’étendent sur des milliers de kilomètres. On pénètre à l’intérieur des distilleries de téquila où l’on découvre toutes les étapes de transformation de la plante à la mise en bouteille.
  • On enrichit son vocabulaire d’insultes et de jurons en espagnol vu que pour eux “Hijo de puta” est un mot d’amour fraternel !
  • On découvre la vie des 1% de mexicains et des 99 autres par la même occasion.

Bref on part en voyage de son canapé à défaut de le faire en vrai #putadecovid!

Une belle saga familiale

Vraiment la série est chouette et si elle avait été en français je l’aurais carrément “binge watchée”. En effet, je dois reconnaître que le fait qu’elle soit en espagnol me demandait beaucoup d’effort de compréhension et du coup au bout d’un épisode (deux maximum) je stoppais car mon cerveau passait en surchauffe. Aussi, je me suis laissée imaginer la rencontre entre Ana Maria Carenza et Teresa Mendoza de Reine du Sud. Car, entre celle qui tente de redonner de la respectabilité à l’entreprise familiale et celle qui dirige un des plus puissants cartels du Mexique, il n’y a qu’un pas dans la façon d’agir. Je les voyais autour d’un verre de téquila en train de négocier des accords de bonne entente.

Ou là je m’égare là !  En effet, Monarca c’est avant tout une histoire de famille qui tente de rester unie et de retrouver un équilibre après le décès du patriarche. De plus, c’est l’histoire aussi d’un pays qui, même si je l’aime, est quand même un des pays où la corruption est sport national.

Pour ma part je me suis très vite attachée à cette famille et j’ai hâte d’arriver au 1er janvier pour la sortie de la saison 2…Bon j’ai aussi hâte d’être au 1er janvier pour que cette année pourrie soit définitivement derrière moi !

En attendant je m’en vais prendre un petit verre de mezcal et chanter à tue-tête OH LA LA TEQUILA!

Infos séries

Saison :2 (janvier 2021)

Nombres d’épisodes : 20

Année : 2019-20??

Chaine de diffusion : Netflix

Distribution principale: Irene Azuela (Ana María Carranza Dávila), Osvaldo Benavides (Andrés Carranza Dávila), Juan Manuel Bernal (Joaquin Carranza Dávila), Rosa Maria Bianchi (Cecilia Dávila Vda. De Carranza) , Antonio de la Vega (Bernardo), James Hyde (Martin Ross), Carla Adell, Regina Pavon (Camilla Ross Carranza).

Sexe
3/5
Violence
5/5
Suspense
4/5
Humour
2/5
Drame
5/5
  • L’histoire
  • Les paysages
  • Les rebondissements
 
  • Le fait que ce soit en VO 

Téquila

 

Tacos