• Post author:
  • Post published:12 décembre 2020
  • Post category:DRAME / INDEX

TROIS NOEL

couverture_trois_noels

1..2..3.. NOWEL...

Qu’on aime ça ou non, il est difficile d’échapper aux téléfilms de Noël et la série des Sissi Impératrice sur TF1 et M6 au même titre que la série des Angélique sur W9 l’été.

Pour ma part j’exècre ce genre d’histoire surjouées avec des “Happy face” à tout bout de champ et des “Happy End” loin de la réalité de la vie réelle !

Ma naïveté pensait que les plateformes tel Netflix ou Prime échapperaient à cette Noelmania …Que Nenni…Je me suis retrouvée mitraillée de propositions de séries ou mini séries de Noël sur Netflix…Oui parce que sur Netflix ils font pire que les téléfilms ou films de Noël…ils font les SÉRIES de Noel!!

Du coup je me suis dit que mes lecteurs Netflixiens avaient aussi été sollicités ! J’ai donc décidé de me sacrifier pour vous et d’aller en regarder quelques-unes qui ne me paraissaient pas trop mal pour des séries de Noël.

Et comme un seul cela n’est pas suffisamment barbant je vais vous offrir “Trois Noëls” d’un coup.

Trois époques, Trois Noëls

Nous sommes dans les années 50 au milieu de nulle part quelque part en Espagne…

Dans cette grande maison, entourée de 150 hectares et d’un lac, vivent 3 générations d’une famille isolée de toute civilisation…En fait on se croirait un peu dans “La petite maison dans la prairie” version espagnole années 50 ! Les 3 filles, Adela, Esther et Maria, de tempérament extrêmement différent vivent dans le monde merveilleux des bisounours que leur père a construit pour leur protéger. En fait, elles sont aussi agaçantes que les filles Ingalls !

L’histoire débute le jour de Noel…Maria la cadette effrontée a chourré les patins à glace pour aller faire sa Katarina Witt sur le lac…Mauvaise idée…Ses deux sœurs partent à sa recherche …et là c’est le drame….

Ce Noël changera leur vie à jamais et marquera la fin de leur insouciance….

Trois sœurs, Trois tempéraments

Alors dans le genre “j’ai fait des enfants différents”, cette famille-là détient la palme !! L’ainé Adéla est la chochotte, craintive et têtard de bénitier ! Puis, vient Esther, beaucoup plus hardie que l’aînée, est un peu la Laura Ingalls de la sororie. Enfin il y a Maria la petite dernière, fait ce qu’il lui plaît quand il lui plaît ! Cependant, avec elle, on verra bien qu’être une femme libérée ce n’est pas si facile…ça y est vous avez la chanson dans la tête. Ne me remerciez pas c’était cadeau !!Joyeux Noel

Bref ces trois sœurs vont chacune évoluer et faire face différemment à l’événement de ce Noël de 1950 où…il s’est passé le truc dont je ne peux pas vous parler car je ne veux pas spoiler !

Quand je vous dis que Noël c’est une fête pourrie….

Dans cette famille, le jour de Noël pourrait être un peu considéré comme le “Loose day”.

Nan parce que, globalement, la probabilité pour que les événements les plus bouleversant pour une famille tombent 3 fois le jour de Noël avec 30 ans d’écart à chaque fois est quand même faible !

Ici tous les 30 ans, le jour de Noël, les secrets, rancœurs explosent autour de la dinde familiale. Une forme de tradition familiale somme toute… Même les traditions perpétuées depuis des générations ne suffisent pas à faire de ce jour un jour merveilleux !

Sérieusement c’est pas de la loose ça ?

Alors oui, même si personne ne peut affirmer n’avoir jamais eu de Noel pourri dans sa vie, là on est carrément dans une famille de chats noir !

Pour ma part je n’aime pas Noël, mais je dois reconnaître avoir connu plus de beaux moments que de mauvais ! Et même les mauvais n’ont jamais atteint ce niveau-là !

Ahhh mais Titann c’est une série c’est pas la vraie vie !! Soit mais quand même…on est loin de la magie des téléfilms de Noël là quand même !

Une série de Noel comme je les aime

C’est d’ailleurs ce que j’ai aimé dans cette série…l’absence globale de bons sentiments !

Bon y en a un peu quand même, c’est Noël !

En revanche,  elle dépeint vraiment l’hypocrisie sociale dont chacun de nous a déjà fait preuve dans cette période qui se veut “C’est Noël, tout le monde s’aime, n’y a pas de problème”.

Elle montre bien que les “non-dit”, le manque de confiance en l’amour de l’autre, la culpabilité engendrée pendant des années finissent toujours par vous péter à la figure un jour ou l’autre…Et comme la vie est une petite rigolote, elle le fait au moment où vous vous y attendez le moins !

Mais comme c’est aussi une série de Noël, elle parle aussi d’amour, liens de sang ou non, de pardon…et d’espoir !

Dieu sait que cette année a été difficile pour tout le monde et même si on est loin du caractère léger des téléfilms de Noël classique, on s’attachera à cette famille dysfonctionnelle mais porteuse d’espoir…

Ah j’allais oublier mais dans la distribution on retrouve Victoria Abril que j’ai trouvé bouleversante dans le rôle de Maria version 2019 ! Bon j’avoue c’est ce qui m’a motivée à la regarder car je la trouve tellement pétillante comme actrice que je me suis dit qu’une série avec elle ça pouvait être que bien! Elle apporte sa lumière naturelle dans cette série un peu à contre-emploi pour elle …

Pour finir, si vous êtes en mode dépression, prévoyez en plus du chocolat chaud, la chantilly et surtout les…kleenex …parce que quand même y a plus fun comme série !

Et ouais, moi la dure des dures, j’y suis allée de ma petite larmichette …c’est vous dire !

Infos séries

Saison :1

Nombres d’épisodes : 3

Année : 2019

Chaine de diffusion : Netflix

Distribution principale:

Victoria Abril (Maria 3), Ángela Molina (Valentina 3), Charo López (Esther 3), Verónica Forqué (Adela 3), Nerea Barros (Valentina 2), Elena Anaya  (Esther 2), Verónica Echegui (Maria 2) Anna Moliner (Adela 2)Mar Ayala (Maria 1), Berta Castañé  (Esther 1) Mariona Pagés (Adela 1) Carla Tous (Valentina 1) Alicia Borrachero (Isabel)

Sexe
0/5
Violence
0/5
Suspense
2/5
Humour
2/5
Drame
5/5
  • Victoria Abril
  • La célébration de Noel à trois époques différentes
 
  • Super gnangnan
  • Le côté série de Noël 

Chocolat chaud

 

Marshmallow

Cet article a 3 commentaires

Les commentaires sont fermés.