EMILY IN PARIS

couverture_emily

Une américaine à Paris

Moi, j’avais le soleil

Jour et nuit dans les yeux d’Émilie

Je réchauffais ma vie à son sourire

Moi, j’avais le soleil

Nuit et jour dans les yeux de l’amour

Et la mélancolie au soleil d’Émilie

Devenait joie de vivre

Bon nous voilà reconfinés et tout l’énervement des réseaux sociaux qui va avec !

Alors soit, on n’est pas confiné pareil vu que là les gens vont télé travailler ou aller bosser quand même pour la grande majorité enfin pour le moment …

Du coup, l’heure est à l’inquiétude, la morosité et c’est normal. Concernant l’inquiétude je ne peux rien faire pour vous … en revanche pour lutter contre la morosité, je vous propose une série rafraîchissante qui va faire redécouvrir la plus belle ville du monde à travers les yeux d’une américaine via son compte Instagram @Emily in Paris

Welcome in Paris

Emily, une américaine, est envoyé par sa société à Paris dans l’agence de marketing SAVOIR en tant que responsable marketing sur les réseaux sociaux. Dès le premier jour elle se heurte à Sylvie, la directrice de l’agence qui voit d’un mauvais œil l’arrivée de cet “espionne qui parle français comme une vache espagnole”. En partageant via son Instagram @Emilyinparis, à la fois son enthousiasme pour la ville et son incompréhension de l’attitude de ses habitants, Emily va sans le vouloir devenir une véritable influenceuse. Mais arrivera-t-elle à ne pas tomber dans les pièges tendus par sa boss qui ne souhaite qu’une chose : la remettre dans le premier avion pour Chicago.

Dans les yeux d’Emily…

Ah Paris, ses croissants, ses terrasses, ses touristes japonais et leurs masques, ses restos typiques, le métro blindé, ses crottes de chiens et ses bouchons sur le périphérique…ah c’était l’bon temps messieurs dames…Et ce bon temps Emily nous le fait revivre à travers son regard émerveillé de la ville la plus romantique du monde.

Bon elle dresse aussi un portrait assez dur mais réaliste du français et principalement des parisiens ! 

Cependant, elle apporte aussi son arrogance américaine qui voudrait imposer et apprendre au français LA bonne façon de faire tourner une entreprise ainsi que son puritanisme…

Sauf que la petite chérie elle a oublié qu’elle n’était pas chez elle mais en France…le pays le moins flexible et le plus contestataire au monde !

Alors forcément ça coince…et elle va devoir s’adapter, faire des efforts à commencer par l’apprentissage du français.

Un satire de la vie parisienne

Si vous n’avez pas de capacité à prendre du recul passez votre chemin ! Ici, les français et surtout les parisiens en prennent plein la figure pour pas un rond ! En même temps même le provincial va penser la même chose des parisiens ! Car plus que le français c’est le parisien “parisien” qui est dans le viseur de la série. Oui parce que vous le savez bien il  y a les parisiens de Paris, les vrais les purs les durs, les parisiens de banlieue qui sont pas aussi bien que ceux de Paris et les parisiens de province qui ne sont pas des parisiens mais qui sont tolérés car ils habitent Paris intra-muros! Après il y a les provinciaux, une sous espèce, qui sont également tolérés tant qu’ils ne parlent pas de chocolatines. Enfin, il y a  les touristes qui envahissent la ville…. Je sais c’est compliqué moi-même parfois je m’y perds !

 

Alors bien sûr, les traits sont parfois exagérés mais c’est le propre de toute caricature, mais il y a beaucoup de choses vraies et ça pique un peu quand même ! Mais ça passe bien parce que d’un autre côté les américains s’en prennent un peu aussi dans la figure!  Ceci montre une capacité d’autodérision qui manque un peu aux frenchies en général !

Une garde-robe qui fait rêver

En revanche, il y a un truc qui m’a carrément halluciné c’est son look ! La meuf elle a 25 piges grand max et elle a une garde-robe de ministre !

Pas une fois elle n’est habillée de la même façon ! De plus, elle arbore un total look à chaque fois : des talons de 12 (quasiment que des Louboutin) aux sacs à main en passant par les parures. Et sans être spécialiste, elle ne s’habille pas chez Kiabi ou Tati !

Alors c’est une influenceuse Instagram vous me direz-vous mais au premier épisode elle n’avait que 50 followers la fille, et elle faisait déjà péter les loubout’ !!

Ou alors c’est parce qu’elle pense faire local et se fondre dans la masse en s’habillant en Chanel, Dior et tout autre couturier de renom…genre toutes les femmes s’habillent comme ça à Paris !

Du coup je me dis que responsable réseaux sociaux dans une boite de marketing, ça permet de gagner beaucoup d’argent…#mythooooooo

Mais clairement, rien que son vestiaire, tout comme celui de ses collègues nous fait penser qu’on n’est pas dans la vraie vie !  Ce qui est dommage, parce que pour ma part c’est la vraie vie parisienne qui est dépeint dans la série ! Du moins, celle que j’ai vécu pendant trois mois à Paris dans mes relations professionnelles et personnelles avec les parisiens de Paris. Bon moi c’était plutôt en pompes Chausséa et fringues Camaïeu mais l’état d’esprit et le regard était le même.

Paris ville de l’amour

Alors, s’il y a un cliché mondial voire interplanétaire sur Paris, c’est bien celui que c’est la ville des amoureux…D’autres diront que c’est Venise, mais sans chauvinisme aucun, je pense que Paris reste LA ville de l’amour et des amoureux.

Et d’amour il va bien entendu en être question…Quitte à choquer les féministes, l’Emily elle est bonasse ! Super bien foutue, et hyper sexy, il est normal qu’elle allât mettre tous les hommes à ses pieds ! Mais le seul problème c’est qu’elle ne l’assume pas une seconde et paraît surprise des propositions indécentes qu’elle reçoit de toutes part ! Genre les américains sont exemplaires en ce qui concerne la fidélité, les coups d’un soir et la drague sponsorisée par Caterpillar.

Euh je suis de la génération Beverly Hills et Melrose Place ! Et dans cette série, les héros ils passaient leur temps à se tromper mutuellement entre soi-disant “amis pour la vie “ ! Et ça veut nous donner des leçons ? MOUARF !!

Pi bon Paris ville de l’amour je veux bien mais c’est surtout de l’amour de soi au fait ! Parce que dans le genre égoïste, le parisien de Paris, il est champion du monde toute catégorie !

Mais bon c’est vrai que Paris est LA ville la plus romantique du monde car elle offre moultes possibilités de balades main dans la main avec son amoureux, de dîners romantiques en tête à tête dans des petits bistrots… oui enfin ça c’était avant !

Un bol d’air frais

Bon je me suis beaucoup moquée mais cette série est très rafraîchissante et vraiment sympa ! Alors ne nous y trompons pas cela reste une série de Darren Star à qui l’on doit entre autres BH, Melrose Place, Sex and the City. Donc en gros elle ne demande pas de réfléchir mais le Darren a quand même marqué des générations entières avec ses précédentes productions.

Et puis j’aime l’autodérision et en l’espèce on est servi dans les clichés sur les français !

Bon OK toutes les vérités ne sont pas agréables à entendre, mais il faut dire qu’on est du pain béni pour attirer la moquerie des étrangers dans notre façon d’être et comportements sociaux !

Pour finir, je voudrais dire à Emily une dernière vérité sur nous en faisant un mini spoil ! Lors de ton premier jour en France tu as demandé UNE pain au chocolate et on t’a répondu que l’on disait UN pain au chocolat ! En vérité on dit UNE CHOCOLATINE !

Infos séries

Saison :1 

Nombres d’épisodes : 10

Année : 2020

Chaine de diffusion : Netflix, 

Distribution principale: Lily Collins (Emily Cooper), Philippine Leroy-Beaulieu (Sylvie Grateau), Ashley Park (Mindy Chen), Lucas Bravo (Gabriel), Samuel Arnold (Julien), Bruno Gouery (Luc), Camille Razt (Camille)

Sexe
0.5/5
Violence
0/5
Suspense
0/5
Humour
5/5
Drame
2/5
  • Le côté satirique
  • Philippine Leroy Beaulieu
 
  • Certains clichés too much
  • Le rôle de Camille

Vin Blanc et Champagne

 

Une omelette fabriquée par Lucas Bravo 

La publication a un commentaire

Les commentaires sont fermés.