THE MIST

the_mist_couverture

UNE VILLE DANS LA BRUME

Je ne sais pas si vous êtes comme moi. Mais le catalogue Netflix, Prime ou Mycanal fait que parfois on ne sait plus où donner de la tête.

Du coup je perds parfois beaucoup de temps à chercher des séries qui pourraient me plaire. Parfois je tombe bien, parfois un peu moins…Parfois elle me laisse dans le brouillard …Waouh la transition de dingue…et oui la série du jour parlera de THE MIST

Une ville d'apparence tranquille...

Bryan, un militaire, se réveille dans la forêt sans aucun souvenir grâce à la léchouille d’un gentil toutou. Tout à coup une brume  apparaît, le gentil Rufus se transforme en un tas de cendres…

Plus tard, Eva, prof de bio au lycée de Bridgerville, se fait virer pour avoir fait un cours d’éducation sexuelle à ses élèves de 5ème. Du coup, elle part pleurnicher dans les bras de son mari Kévin qui, du coup, propose de se trouver un vrai travail relou : bosser dans la pub! Tous les deux ont une ado qui, comme toutes les ados américaines, s’est amourachée de Jay , le meilleur joueur de foot de l’équipe du lycée. Contre toute attente, celui-ci ne sort pas avec une pompom girl et en plus il l’invite à la soirée d’après match… Sauf que maman Eva refuse qu’elle y aille ! Pffff trop injuste! Heureusement Papa Kevin lui donne l’autorisation, à condition qu’Adrian, son copain bigame et gothique fasse le garde du corps.

Pendant ce temps, notre ami Bryan arrive au commissariat de Bridgerville pour les prévenir qu’une brume mortelle arrive en direction de la ville. Le chef de la police pense qu’il s’agit des délires d’un alcoolique sous acide et l’enferme direct! A sa décharge, le Bryan n’ est pas super crédible et on ne peut donc pas trop en vouloir au flic!

Quand soudain la brume arrive...

C’est à ce moment que les parents d’Alex arrivent au commissariat pour déposer une plainte pour viol contre Jay qui se trouve être le fiston de shérif. Bonjour l’embrouille!

C’est dans cette pagaille que le lendemain la brume apparaît, que toutes les communications se coupent, et que tous ceux qui se trouvent pris dans la brume meurent de façon assez horrible!

Plusieurs groupes de survivants dans plusieurs lieux clos se forment. Le poste de police, le centre commercial, l’église et l’hôpital vont se transformer en refuge pour ceux qui ont réussi à échapper à ce brouillard tueur. Dès lors, la peur et l’enfermement vont faire remonter à la surface les secrets de chaque membre de cette petite ville.

Des clans vont se former, la haine monter…et les morts s’accumuler! 

D’où vient cette brume et comment faire pour que celle-ci se dissipe? Pour le savoir, va falloir regarder!

Stephen je t’aime

Dès la fin du premier épisode, je me suis tout de suite fait une réflexion : “hummm on dirait du Stephen King ca ! “. Du coup, j’ai fait attention au générique du deuxième épisode et …Bingo :  Le nom de mon héros, mon auteur de roman d’horreur favori, apparaît au générique!  Youhou ca faisait longtemps. En effet, depuis Locke and Key je n’avais plus vu de série fantastique tiré d’un livre de mon chouchou. Et je n’ai pas été déçue. Enfin pas trop.

Car même si on retrouve l’ambiance et le suspense du maître du genre, l’adaptation est desservie par un casting pas vraiment convaincant : En même temps les personnages ne sont pas vraiment originaux non plus.

Mais une fois passée cette déception, la série nous emporte dans l’univers angoissant et terrifiant de Steph (oui oui on est intime lui et moi), et rien que ça en fait une bonne série à mes yeux .

On retrouve les thèmes chers à Stephen King : l’injustice, la folie,la famille, l’écologie, la complexité de la nature humaine, les drames familiaux, la spiritualité, le karma,…

L’intrigue est soutenue, l’atmosphère étouffante est bien présente et on ne s’ennuie pas. Pourtant les personnages avaient tout pour nous ennuyer!

Des personnages stephenkingotypés

Bon alors il est évident que ce n’est pas la personnalité des personnages qui rend la série sympa! En effet, on retrouve la panoplie de tous les  personnages du genre.

  • En héros, la jolie famille parfaite dont le seul défaut est le prénom du père qui en plus de la tête à le QI d’un Kévin! Excusez moi mais tous les Kévin que je connais ont tous la même tête et le même QI de poulpe (à une exception près) !
  • Le footballeur beau gosse, qui malgré son prénom de footballeur bogoss est en un vrai gentil!
  • Le méchant flic qui ne s’appelle pas kevin mais qui a un QI de poulpe…
  • La vieille qui a des prémonitions et des visions ou qui est simplement cinglée
  • L’ado mal dans sa peau à tendance sociopathe
  • Le Black de service, un vrai gentil  qui a un rôle important dans l’intrigue même si lui même ne sait pas trop de quoi il s’agit
  • La Badass , gentille ou méchante on ne sait pas trop au fait..
  • L’ado paumé, style gothique,  en pleine crise d’identité sexuelle souvent amoureux transi de la fille de la famille parfaite
  • Le danseur de country…ah non merde y en a pas dans la série …pourtant on est dans une série d’horreur non?#deficheck!
  • Celui qui va mourir bêtement.
  • Celui qui va se la jouer Jack Torrance…

Bref, chaque personnage de The Mist peut correspondre à un des personnages des différents romans de Stephen .

Du coup, en termes d’originalité, on peut se demander si le pépère n’était pas en manque d’inspiration.

Mais c’est pas graaaaaaaaave c’est Stephen King on lui pardonne.

Une impression étrange

Ce serait mentir de dire que c’est la meilleure adaptation des romans du maître de l’horreur.

Mais malgré tout, ça fonctionne! La mayonnaise prend et on est pris dans ce brouillard avec les personnages.

  • On essaye de comprendre pourquoi et comment ce brouillard envahit cette petite ville.
  • On essaye de deviner les liens entre les personnages, comment ceux-ci vont évoluer…et surtout s’ ils vont survivre.
  • On tremble pour certains personnages.
  • On vit le côté oppressant de la situation.

Malheureusement, l’action est lente  et le casting est nul.

  • On a juste envie de baffer l’insipide Eva et la pauvre victime Alex!
  • On attend le moment où Kevin le poulpe va se faire bouffer par la brume parce qu’il est juste insupportable à regarder et à écouter…
  • Je ne vous parle pas du flic qui essaye de se la jouer gros dur mais qui n’a de l’Inspecteur Harry que le flingue!

Je sais je ne vous fait pas rêver et ne vous donne pas vraiment envie. Je vous l’avais dit, on est dans le brouillard complet en regardant cette série…dans tous les sens du terme! D’ailleurs une semaine après j’y suis toujours! Néanmoins on arrive pas à décrocher parce qu’on veut connaître la fin et surtout on veut avoir l’explication de tout ce bazar!

Pour finir, si vous êtes un fan du genre, vous prenez le risque d’être déçu car c’est à mon sens la moins bonne adaptation. Si vous n’avez jamais vu de séries adaptées d’un livre de Stephen King, vous aimerez car malgré tout il reste le maître du genre !

Infos séries

Saison :1

Nombres d’épisodes : 10

Année : 2017

Chaine de diffusion : Netflix

Distribution principale: Morgan Spector (Kevin Copeland), Alyssa Sutherland (Eve Copeland), Gus Birney (Alex Copeland), Danica Curcic (Mia Lambert), Luke Cosgrove (Jay Heisel), Darren Pettie (Connor Heisel), Ruseel Posner (Adrian Gars), Frances Conroy (Nathalie raven), Okezie Morro (Bryan Hunt)

Sexe
1/5
Violence
5/5
Suspense
5/5
Humour
0/5
Drame
5/5

Laisser un commentaire