• Post author:
  • Post published:28 septembre 2020
  • Post category:DRAME / INDEX

AWAY

De la Terre à la Lune...euh non à Mars

Cela fait longtemps que je n’ai pas pris le clavier. En effet, les événements personnels qui me sont arrivés il y a bientôt tout juste un mois, m’ont coupé l’envie d’écrire, mais surtout de regarder des séries. Je dirais plutôt que je n’arrivais pas à trouver des séries capables de convenir à mon mood de l’instant. Je n’étais pas capable de m’arrêter sur tel ou tel style de séries n’ayant en fait pas envie de grand-chose.

Puis cette semaine je suis tombée sur une série méga fun qui s’appelle Teenage Bounty Hunters qui fera l’objet d’un prochain article.

Cette série m’ayant mise de bonne humeur j’ai ensuite attaqué une série espagnole que je traiterai plus tard. Enfin Hier soir, alors que Morphée tardait encore à venir, je me suis mise à regarder une série qui vient tout juste de sortir. Cela fait déjà 14 jours que j’hésitais car même si le, le titre m’avait plu, le pitch m’avait plus que rebuté. En effet ça sentait l’histoire gnan gnan à souhait et j’avoue je n’ai pas besoin de ça en ce moment …

Mais bon je me suis dit : dans le pire des cas je vais dormir alors allons y.

Ben en fait je me suis endormie au bout de deux épisodes et demi et je viens de la terminer avec quelques larmes …et l’envie d’en écrire quelques lignes.

Alors êtes-vous prêt pour le décollage direction la planète Mars ..far far AWAY de la Terre? Non bon ben tant pis parce que le décollage c’est dans 5…4…3…2…1…0

Un peu plus près des étoiles …

Emma Green, astronaute, est commandant de la mission internationale Atlas 1 chargée de se rendre sur Mars. Mariée à Matt, astronaute cloué au sol car médicalement inapte, elle a aussi une fille de 15 ans, Alex, une ado brillante et sage.

L’équipage, composé d’un vieil astronaute russe, d’une biologiste chinoise, d’un médecin pakistanais et d’un agronome anglais doute de la compétence d’Emma à bien mener sa mission de commandement.

Nous allons vivre cette épopée à travers les yeux de l’équipage mais aussi de ceux qui restent.

Nous allons vivre les conflits, les joies, les peines de l’équipage durant cette épopée.

Nous allons partager la vie de ceux qui restent, des familles, de leur façon de gérer l’absence et l’angoisse inhérente aux risques de la mission.

Nous allons voyager dans l’espace et vivre les 8 mois de voyage nécessaire à la capsule pour arriver sur Mars.

Une sauce qui ne prend pas

Moi qui craignais du cul cul la praline ben j’ai été servie…. Un peu trop même. Les situations sont d’une mièvrerie navrante, les dialogues dignes d’Hélène et les garçons. Quant au couple Emma/Matt il est tellement parfait que pas crédible !

Saupoudrez tout ça d’un peu de « unifions nous pour sauver la planète « pour tenter de donner un peu de saveur.

Mettez une pincée de situations critiques comme dans Armageddon pour rajouter du suspense.

Au final, vous obtiendrez une série dont on se demande à quoi elle sert!  D’ailleurs comment Netflix a pu produire ça !

Une série autour des femmes

En fait cette série c’est le bazar de la charité version spationaute  : 3 femmes qui vont suivre leur destin dans le monde merveilleux de la NASA et de la conquête de l’espace.

Tout d’abord Emma, qui va vivre son rêve de petite fille en partant pour la planète Mars et tenter de s’imposer en tant que Commandant. Elle aura pas la tâche facile mais en même temps elle est un peu relou comme chef la meuf !

Il y a aussi Lu, la biologiste, qui en bonne petite femme chinoise a pondu son garçon et vient accomplir son devoir pour la mère patrie… sauf qu’en réalité la minette elle est gay et n’aspire qu’à pouvoir vivre sa relation avec une américaine. Vous imaginez bien que les gens du gouvernement chinois vont faire en sorte que ça ne se passe pas comme ça !

Et il y a enfin Mélissa, l’assistante de liaison d’Emma, qui a sacrifié sa carrière d’astronaute pour s’occuper de sa fille trisomique. Un choix qui l’amène à jalouser un peu Emma qui elle a tout ce qu’une femme peut désirer : amour gloire et beauté !

Ces 3 femmes aux personnalités différentes vont nous émouvoir ou nous agacer …oui parce que vraiment Emma, elle est agaçante !

Emma ...main dans la figure !

Je vous jure c’est ce qu’elle mériterait la Emma ! Nan mais sérieux avec une femme pareille comme chef comment une telle mission peut-elle aboutir !

Parce que Emma on a beau te la montrer comme une super héroïne ben en réalité c’est tout sauf ça ! Elle est égoïste déjà parce que bon pour laisser sa fille et son mari pendant 3 ans juste pour assouvir ton rêve de gamine faut être sacrément égoïste !

Après c’est une chouineuse …Franchement elle a tout ce qu’une femme puisse espérer : un mec beau comme un Dieu, hyper amoureux d’elle dont elle est,elle-même, très amoureuse ; une fille en bonne santé, jolie et intelligente ; une belle barraque; le boulot qu’elle a toujours voulu faire et pour lequel elle s’est battu; et le plus important : une famille qui l’a soutient dans son projet !

Ben non malgré tout ça elle chouine tout le temps : en fait la meuf elle aurait aimé partir sur Mars mais en rentrant chez elle tous les soirs … ça a un côté agaçant quand même …

D’autant plus que sa collègue elle, elle aurait de vraies raisons de chouiner … et elle le fait pas !

Lu, un personnage attachant

Lu c’est la biologiste chinoise. Mariée à sa patrie elle a déjà rempli le devoir qu’on lui demandait en ayant un garçon avec son mari encarté.

Elle n’est pas forcément là par envie de voyager dans l’espace, mais parce qu’elle est une biologiste chinoise et doit montrer au monde que les chinois ne sont pas arriérés en envoyant une femme pour la mission spatiale la plus importante depuis Armstrong… d’ailleurs c’est elle qui devra le cas échéant être la première à marcher sur Mars et faire une photo devant le drapeau chinois …

C’est celle aussi qui ne pleure jamais qui a accepté de ne pas voir ni parler à son enfant pendant 3 ans.

Mais à mes yeux c’est la plus courageuse car elle a un lourd secret : sa liaison avec une femme . Là où ça se complique c’est que l’homosexualité en Chine, en plus quand tu es une femme mariée, ben disons que tu risques de tout perdre…et pourtant elle va l’assumer !

c’est aussi le personnage qui va gagner le plus en humanité …avec Misha le vieux  rouskov .

Des bons personnages mais pas exploités

Le problème de cette série c’est qu’il y a pleins de bons personnages mais ils sont sous exploités. Du coup ça ne prend pas ! D’autant que la personnalité des personnages est tellement « cliché » et peu approfondie qu’ils ne sont carrément pas crédibles .

Alors oui on va s’attacher à l’histoire dont la fin est convenue. D’ailleurs, celle-ci laisse la porte ouverte à au moins deux saisons qui je l’espère seront plus intéressantes.

MAIS ça donne le sentiment d’une série ni fait ni à faire. On ne sait pas dans quel genre on se trouve. Pas vraiment de suspense, pas vraiment d’histoire d’amour, pas de VRAI drame juste un enchaînement de faits.

On aurait pu penser que ce serait une série Girl Power vu que les rôles importants sont tenus par des femmes … même le chef de la NASA est une femme tout comme la responsable des opérations chinoises …et ben non même là c’est pétard mouillé ! J’avoue que ça ne me déplaît pas parce que si en plus on s’était tapé des dialogues et des messages à la Marlène S. on touchait le fond du seau !!

Un sentiment mitigé

Je vais être honnête je ne sais trop quoi vous conseiller car les personnages hormis celui d’Emma sont quand même attachants. De plus chacun a sa propre sensibilité et approche d’une bonne ou d’une mauvaise série. De ce fait, plus que d’habitude je dirais : ça dépend ce que l’on recherche.

Si vous voulez des frissons, du suspense et de l’aventure ben vous serez déçus. En revanche si vous voulez une histoire à l’eau de rose version « voyage sur mars » ben allez y vous allez être servis !

Pour ma par la seule chose que j’ai retenu c’est qu’au final : Une astronaute est une femme comme les autres à ceci près qu’elle a touché les étoiles.

 

Infos séries

Saison :1 (2 à venir?)

Nombres d’épisodes : 10

Année : 2020

Chaine de diffusion : Netflix, 

Distribution principale:

Hilary Swank (Emma Green), Josh Charles (Matt Logan), Talitha Bateman (Alexis Logan), Ato Essandoh (Kwesi), Mark Ivanir (Misha Popov), Ray Panthaki (Ram Arya), Vivian WU (Wuang Lu), Monique Gabriela Curnen (Melissa)

Sexe
0.5/5
Violence
0/5
Suspense
2.5/5
Humour
0/5
Drame
5/5
  • Le personnage de Lu et Misha
 
  • le coté culcul
  • le coté previsible
  • le jeu des acteurs en general

De l’eau pour le coté insipide

 

Un Bolino pour manger comme eux