THE SOCIETY

Un autre monde ...

 

Une odeur étrange dans toute la ville, des adolescents titillés par leurs hormones, un départ en bus pour un camp d’été pour les plus de 16 ans, un retour prématuré suite à une route barrée…et personne pour accueillir ces ados au milieu de la nuit au retour des bus devant le lycée. Personne pour répondre aux textos de ces jeunes demandant à leurs parents de venir les chercher …et des maisons vides en rentrant chez eux.

Attention lâcher d'hormones d'ados...

Et voilà une horde d’adolescents livrés à eux-mêmes sans autorité aucune, profitant de cette liberté soudaine et se laissant aller à tous les excès.

Mais passé l’excitation et l’euphorie de la situation offerte par l’absence de tout ce qui ressemble à un adulte, ennemi juré N°1 de tout adolescent qui se respecte, les questions commencent à surgir… Que s’est il passé, où sont passé les habitants et d’où vient cette forêt qui bloque toutes les sorties de la ville.

Et surtout comment survivre ?

On se retrouve donc avec une bande d’adolescents, dont la seule préoccupation était le bal de fin d’année et l’élection de la reine du lycée, obligés de se prendre en charge et de s’organiser en société autarcique où les caractères de chacun vont se révéler, où les rivalités existantes vont s’exacerber, où les personnalités du lycée vont vouloir se positionner en tant que leader …

Comment ce concentré d’hormones, propulsé dans une situation qui les dépasse totalement, et totalement livré à eux-mêmes vont-ils réussir à survivre ?

Que leur est il arrivé à eux ou aux habitants ? Comment vont-ils retrouver leur vie d’avant et surtout vont-ils la retrouver un jour ?

Plus qu'un "Under the Dome" version ados

Le sujet peut paraître vu et revu mais la série qui peut paraitre au premier abord comme un « Under the dome » version ado est plus complexe que ca.

Entre le mystère de la disparition des adultes (et des jeunes enfants), les tentatives d’organisation pour survivre, les clans qui se forment mais avec d’autres enjeux que l’obtention du titre de « meilleur camarade de l’année », difficile de s’ennuyer en regardant cette série.

Bon je vous accorde qu’elle est bourrée de clichés du genre les membres de l’équipe de football dénué de neurones, le fils du maire pleins de tunes qui pense que le fait d’avoir des dollars fait de lui le boss et les sœurs rivales blondes de surcroit …mais pas pom pom girl donc récupérables.

Bref une série agréable à regarder dont une deuxième saison est annoncée en 2020 et j’avoue je l’attends impatiemment.

Infos séries

Saison : 1

Nombres d’épisodes : 10

Date de sortie : 2019

Chaine de diffusion : Netflix

Distribution principale: :  Kathryn Newton (Allie), Gideon Adlon (Becca), Sean Berdy (Sam), Alex Fitzalan (Harry)…

Violence
4/5
Suspense
4/5
Sexe
2.5/5
Humour
1/5
Drame
5/5
  • L’ambiance de la série
  • Les histoires
  • Les face à face
 
  • Le manque d’originalité dans les plans
  • Les personnages hyper clichés
 
 

Un petit Coca zéro parce que dans cette série y a pas de gros 

 
 

Pop-corn au curry