FULL HOUSE/ LA FETE A LA MAISON

OLA TANNERITOS...

Ce qui est amusant quand je regarde dans le rétro des séries qui ont bercé ma jeunesse et mon adolescence c’est qu’il y en a peu que je regarde encore aujourd’hui. Celle-ci est certainement celle que j’ai vue et revue le plus dès que l’occasion s’est présentée? et toujours avec le même plaisir. Même le reboot, pourtant largement à la hauteur de la série originale, n’a pas la même saveur à mes yeux… 

Il s’agit de FULL HOUSE ou La fête à la maison que j’ai découvert un jour, à l’époque où France 2 était toujours ANTENNE 2, et où malade, j’avais obtenu le privilège d’avoir la « petite » télé dans ma chambre pour me tenir compagnie…Plus tard, la série étant diffusée à l’heure du retour de cours, je me découvris une passion pour le repassage afin de pouvoir la regarder en toute impunité… Oui chère Mère, un mythe vient de s’effondrer ! En même temps je suis tranquille elle ne lira pas l’article et je compte sur vous pour garder ça pour vous !!

Bref il est temps de vous faire découvrir les Tanner et Compagnie….

Une histoire de famille

Danny Tanner, journaliste sportif a perdu sa femme dans un accident de voiture et se retrouve seul avec ses trois filles : DJ, Stéphanie, et Michelle âgées de 10 ans , 4 ans et 9 mois…

Son beau frère, Jesse , un jeune rocker, fan d’Elvis, et son meilleur ami Joey Gladstone, fan de Popeye, qui cherche à devenir artiste comique, vont emménager chez lui pour l’aider à élever ses filles.

Chacun va devoir trouver sa place dans cette famille recomposée et atypique mais qui s’en sortira toujours grâce à l’amour indéfectible qu’elle se porte.

3 hommes et des enfants ….

Impossible de ne pas penser à 3 hommes et un couffin lorsque l’on regarde Jesse et Joey s’occuper de Michelle dans les premiers épisodes ! D’ailleurs si l’on regarde le calendrier, il est fort à parier que Jeff Franklin ait voulu surfer sur la vague de ce film venu d’outre Atlantique et “remaké” d’ailleurs par les américains dans la foulée…

Mais on va vite oublier ces petits clins d’oeil à ce célèbre film et on va s’attacher aux personnages et leur évolution et surtout leur relation entre eux. 

Car il faut l’admettre à l’époque la situation est inédite : Entre Danny, le père, maniaque de la propreté et obsédé du contrôle, Jesse, l’oncle copain indépendant et égoïste et Joey, l’adulescent , un vrai équilibre va se créer. Ensemble, ils réussiront à combler le vide laissé par la mort de la femme de Danny et les filles grandiront entouré d’amour  et de stabilité!

Moralité de l’histoire : Messieurs vous êtes tout aussi capable de changer les couches de vos enfants , de leur faire faire les devoirs, de les coucher, leur raconter une histoire, de leur acheter des vêtements , de leur faire à manger, de faire le ménage et laver le linge… même si les enfants en question sont des filles!

Les filles parlons en…

Aujourd’hui encore je ne saurais dire qui est ma préférée des trois…Enfin si, incontestablement mon coeur penche pour Stéphanie “le salami entre deux tranches de pain” comme Joey lui dira un jour pour essayer de lui montrer qu’elle est importante dans la fratrie!

Peut être parce que c’est celle, qui malgré un tempérament de feu, est la plus en souffrance des trois! Elle n’avait que 4 ans au moment du décès de sa mère et a toujours eu du mal à se faire une place entre ses deux soeurs. 

En même temps , entre DJ, la fille aînée qui fait un parcours (presque) sans faute, et Michelle la cadette, choyée et adorée, certainement plus que les deux autres, pas évident de se faire une place! Et Stéphanie montre dès le début une vraie souffrance par rapport à ca ! 

Après , les personnalités des filles sont telles que l’on peut se retrouver un peu en chacune d’entre elles et  les rapports entre elles sont vraiment ceux que l’on peut vivre dans une fratrie de 3! 

 Il y a une réelle complicité , une “association dans le crime” parfois, des “alliances”. Mais il ya aussi des jalousies, de la compétition, de l’envie de briller plus que l’autre …bref tout ce que l’on vit dans une fratrie mais la solidarité est évidente et plus forte que tout le reste. 

Je vous avais prévenu on est dans ce que j’appelle une série chamallow ….

Quand l’absence se fait présence...

 Dès le premier dialogue on apprends que Pamela, la femme de Danny et mère de leurs enfants est décédée. Et on s’aperçoit au fil des épisodes et pendant toute la série que ce décès plane toujours au dessus de la maison.

Et ce que je trouve chouette c’est que les ressentis, les étapes du deuil, les questionnements, autour de ce deuil ne sont pas éludés. 

L’absence de la figure maternelle est aussi traitée et d’ailleurs , l’introduction du personnage de Beckky, qui deviendra la femme de Jesse, permettra de pallier à cette absence auprès des filles.

Au moment de l’adolescence, Danny s’apercevra très vite qu’il ne peut pas répondre à tous les besoins de ses filles et qu’il pourra faire tout ce qu’il est humainement possible, il ne pourra pas entendre et transmettre certaines que seule une mère a vécu! Tout simplement parce qu’une mère a été un jour une petite fille et peut comprendre ce que certaines choses provoquent en soi au moment de l’adolescence…Chose qu’un père ne saura jamais! 

Une famille moderne avant l’heure

Pour ma part Full House reste la série qui sous couvert de l’humour est celle qui est le plus axée sur la famille… et qui pose d’ailleurs la question de la famille! TOUT LE TEMPS…

C’est aussi une série pleine d’amour qui traite de la complexité de la mono parentalité et d’une certaine façon de  l’homo parentalité (vu que les filles sont élevées par 3 hommes) mais aussi de la parentalité avec l’arrivée des jumeaux de Jesse et Beccky. 

Bref une série en avance sur son temps qui a eu l’avantage de pouvoir le faire sans aucune pression sociétale chose impossible aujourd’hui dans Fuller House, qui n’aborde pas du tout cette question…

Mais cette famille,que les amis de Michelle trouveront “bizarre” , fera au moins une envieuse…La voisine!!

Le cas Kimmy Gibbler

Nan mais sérieux vous pensiez tout de même pas que j’allais passer à côté de La seule et l’unique (en même temps il vaut mieux) KImmy Gibbler!

Kimmy c’est la meilleure amie de DJ depuis le primaire : c’est aussi la voisine envahissante, celle qui entre sans frapper et qui revient par la fenêtre quand on a la met dehors par la porte…Celle qui passe sa vie chez les Tanner et que personne ne supporte …

Elle est spontanée, sans-gêne, inculte, mal élevée, envahissante et terriblement seule…mais malgré ca elle est toujours souriante et présente pour DJ quand elle est dans la panade ! 

Elle est aussi pleine de bon sens, a beaucoup de recul par rapport aux choses et ne manque pas de remettre les choses à leur place quand les filles se plaignent du côté “envahissant” de leurs 3 pères!

Car au fait Kimmy elle en rêve de cette famille, où on est soudée, où l’on s’aime , où l’on se fait des câlins…vu que chez elle, les parents ne prêtent aucune attention à leurs enfants et n’acceptent pas sa “différence” ! Alors elle vient chercher de l’amour là où il se trouve…maladroitement, mais surement…

Et Kimmy on l’aime parce qu’elle ne se mets aucune limite, n’a peur de rien et là où l’on voit un problème elle ne voit que la solution… Bref pour elle les choses sont simples!

Une série démodée mais pas trop…

Alors oui, les vêtements sont extrêmement démodés, les coupes de cheveux ringardes et les rires du public toujours aussi stressants, et parfois les situations  beaucoup trop “chamallow”:  mais c’est toujours aussi plaisant de regarder cette série , pleine de charme, de rire, de larmes aussi, et tellement rafraîchissante….et finalement à contre pied de la bien pensance actuelle de ce que doit être une famille …!  

Tout cela fait oublier le côté moralisateur sur l’alcool, le tabac, le sexe (quoique sur ce sujet les choses essentielles sont dites) propres aux séries familiales américaines de l’époque! 

Et le public ne s’y trompe pas! Chaque rediffusion est un succès et Fuller House le reboot sorti en 2015 qui vient de se terminer sur Netflix prends le même chemin …

Plus de 33 ans après avoir fait sa connaissance je suis toujours fan de cette famille et ce n’est pas prêt de changer dont le credo est en cas de conflit : discussion, solution, réconciliation!! Simple mais efficace ! 

Infos séries

Saison : 8

Nombres d’épisodes : 192

Date de sortie : 1987-1995

Chaine de diffusion : You Tube

Distribution principale: Bob Saget (Danny Tanner), John Stamos (Jesse), Dave Coulier (Joe), Candace Cameron (DJ), Jodie Sweetin (Stephanie), Mary-Kate&Ashley Oslen (Michelle), André Barber (Kimmy), Lorie Loughlin (Beccky)

Violence
0/5
Suspense
0/5
Sexe
0/5
Humour
5/5
Drame
4/5
  • Le jeu des filles
  • Les histoires
 
  • Les rires du public
  • Le côté gnan gnan

De la citronnade …

 

Des pancakes

La publication a un commentaire

Les commentaires sont fermés.