CHESAPEAKE SHORES

couverture_chesapeake_shores

SUR UN AIR DE COUNTRY...(On ne rigole pas)

La période de Noël a différents effets chez les uns et les autres. Pour ma part, j’ai envie de complicité, de chaleur, de douceur et de câlins. Bon pour les câlins c’est mort ! En effet, Mister Covid 19 rode pernicieusement autour de nous. Du coup, on est obligé de garder une distance physique incompatible avec la notion de câlin !

Pour le reste, ma pause marseillaise m’a comblée et je me suis lancée dans une série spéciale « confipapa”. Alors, il faut entendre par là : Série pleine de romantisme, de bons sentiments et surtout sans violence.

Bon en réalité j’ai fait l’inverse ! Car, j’ai commencé la série AVANT mon séjour marseillais. Mais peu importe le résultat est le même !

Quoiqu’il en soit je vous embarque avec moi à la découverte de Chesapeake Shores

Une petite ville au bord de l’eau

Suite à l’appel inquiétant de sa sœur, Abby O’Brien emmène ses deux filles passer le week-end à Chesapeake Shores, une petite ville du Maryland …

Au fait, Jesse la frangine, ado attardée, avait juste besoin de pognon pour pouvoir mener à bien son dernier caprice : une chambre d’hôte dans une baraque pourrie. Mais comme sa grande sœur est conseillère financière à Wall Street, elle s’est dit qu’elle pourrait lui arranger le coup auprès de la banque. C’est d’ailleurs à la banque qu’elle croise Trace son amour de jeunesse et chanteur de country raté. En revanche, 16 ans après, celui-ci n’a toujours pas digéré que celle-ci se soit barrée à New York sans le prévenir alors qu’ils devaient “vivre leur rêve” ensemble ! En même temps on peut la comprendre : Trace a beau être très mignon, sa seule ambition était de devenir chanteur de country donc forcément ça ne fait pas rêver… (Spéciale dédicace).

Plus tard Kevin, militaire en Irak, Connor étudiant en droit imbuvable et Bree auteure en herbe, vont tous revenir vivre à Chesapeake Shores.

Enfin, l’arrivée de la mère qui avait quitté le domicile conjugal 20 ans auparavant en plantant mari et enfants va compliquer tout ça. A partir de là,  chacun va essayer de se reconstruire, avancer et pardonner.

Bref, pendant 4 saisons nous allons donc vivre au cœur de cette famille qui a la mauvaise idée de ressembler à beaucoup de familles…l’argent en plus!

Une saga familiale sur fond de musique country

Aujourd’hui tous mes lecteurs fans de country ont été vengé… Moi qui n’aime pas ça, je me suis tapée 4 saisons avec de la country en fond à chaque épisode ! Riez riez faites-vous plaisir ! Quand je dis que la vie se charge de vous rappeler que le boomerang envoyé finit toujours par vous revenir à la figure ! Et ben là c’est fait je viens de me le prendre !

Mais bon le fait que ce soit Jesse Metcalfe qui jouait John Rowland dans Desperate Housewives ça atténue tout de suite la douleur…Parce que Jesse Metcalfe torse nu avec une guitare il peut chanter autant de country qu’il veut…à la fin de la chanson je lui en demanderai une autre ! Il n’y a pas’ à dire la country comme ça JE VEUX BIEN !

Bon maintenant que vous avez bien ri de moi revenons à notre sujet. Jesse Metcalfe ! Euh pardon, la famille O’’Brien!

Car il s’agit avant tout de l’histoire de cette famille, disloquée aux quatre coins des Etats Unis, qui va être réunie et tenter de se ressouder, de se reconstruire et de s’agrandir. En effet, ce n’est pas simple de survivre au poids de cette famille. Car, chez les O’brien, tout le monde se mêle de tout ! Impossible d’avoir une vie privée. Et il  faut être coopté par le reste de la famille pour pouvoir y entrer. De plus quand tu en fais partie, c’est quasiment impossible de faire un pet de travers sans que tout le monde en soit informé dans l’heure !

En plus ils sont tous tellement compliqués que pour vouloir faire partie de cette famille faut être sacrément amoureux !

NANA le roc indéfectible

Au fait, dans cette famille ils sont tous névrosés. La seule normale c’est Nana, la matriarche, la vieille irlandaise pleine de sagesse.

  • C’est elle qui a élevé les enfants au départ de leur mère.
  • C’est elle que tout le monde va voir quand il y a un problème.
  • C’est elle qui avec des histoires imagées donnent les clés aux uns et aux autres pour faire les bons choix.
  • C’est elle qui maintient l’unité vacillante de cette famille.
  • C’est elle qui va réunir ce clan que la vie a séparé au fil du temps et des malentendus.

En gros, comme les serviettes, elle absorbe tout le négatif des gens sans qu’il y ait de fuites !

Bref la Nana c’est une sacrée NANA !

Une série apaisante

Quand je me suis aperçue que j’allais avoir droit à de la country à chaque épisode j’ai eu très très peur ! Mais plus la série avançait plus j’appréciais les passages musicaux qui me ramenaient à une période agréable de ma vie…oui parce qu’en fait les chansons de la série c’est un peu ma vie …En fait, je suis limite à demander un copyright #autocentrée #monnombril #lemondetourneautourdemoi .

Ceci dit, l’histoire de cette famille a eu un effet apaisant sur moi : pas de stress, pas de violence, pas de mort et des bons sentiments à foison ! De l’amour rien que de l’amour ! Et j’avoue que ca fait du bien.

Bon il faut reconnaitre ce n’est pas du grand art…même si les pecs de Jesse Matcilfe peuvent être vu comme du grand art…et quand il gratte sa guitare WOUAHHHHHHH ! Mes hormones me chatouillent !!!

Une envie d’aller dans le Maryland

Pour finir, comme pour Virgin RiverOuter Banks et Northern Rescue, cette série donne envie d’aller dans ces petites villes des Etats Unis où il fait apparemment bon vivre !

Et ce n’est pas uniquement parce que je m’imagine très bien en train de piqueniquer au bord de l’eau avec Trace qui joue de la guitare et chante rien que pour moi ! C’est parce que les paysages apportent de la sérénité et du calme. C’est parce que j’aime aller à la rencontre des gens quand je voyage et que ces petites villes t’offrent cette opportunité ! Bon OK si j’y vais je ne rentrerais pas dans le bar en disant que je n’aime pas la country et que je trouve ça beauf ! Car pour être tout à fait honnête, celle que j’ai découverte à travers la série est la “VRAIE”, celle dont me parle ma sœurette américaine, celle qui est spontanée et est jouée avec le cœur ! Vraiment, celle-là je l’ai aimée…

Et j’ai encore plus aimé (attention microspoil) quand Abby explique à Trace qu’elle aime bien sa musique mais que MÊME PAS EN RÊVE il lui fera faire de la country… Et Trace n’insiste pas ! Quand je vous dis que ce garçon est parfait !

Pour ma part je m’en retourne à mes visionnages pour que dès le premier lundi de 2021 vous ayez une nouvelle série à découvrir sur votre site préféré

Infos séries

Saison :4

Nombres d’épisodes : 35

Année : 2016-202..

Chaine de diffusion : Netflix

Distribution principale: Meghan Ory (Abby), Jesse Metcalfe (Trace), Treat Williams (Mick), Barbara Niven (Megan), Diane Ladd (Nana), Laci J Mailey (Jes), Emilie Ullerup (Bree), Berndan Penny (Kevin), Andrew Fraccy (Connor)

Sexe
0/5
Violence
0/5
Suspense
2/5
Humour
2/5
Drame
5/5
  • Jesse Metcalfe
  • les morceaux de country
  • Les paysages
 
  • Trop gentillet
  • Le côté promo de la country

Cupcakes de Nana

 

Marshmallow

Laisser un commentaire