DIX POUR CENT

couverture_dix_pour_cent

Vie ma vie d'Agent Artistique....pardon d'Imprésario!

Lorsqu’une nouvelle série sort, je sais très vite si je vais la regarder ou pas. Souvent quand il y a trop de tapage médiatique derrière je trouve ça louche et j’ai plutôt tendance à la fuir. Peut-être est-ce mon côté rebelle qui passe en mode on ! C’est peut-être aussi la peur de la déception suite à l’exigence inconsciente qui se crée en moi après un matraquage promotionnel important : un peu comme la déception qui s’empare parfois de toi après avoir enfin conclu avec quelqu’un que tu as désiré pendant des mois et qu’une fois la relation consommée tu te dis : Tout ça pour ça !

Bref, la série dont je vais parler aujourd’hui a été reléguée aux oubliettes de ma sélection pendant 3 ans exactement pour ces raisons. Puis, Netflix a commencé à me la suggérer une, deux, trois fois. Même si je résistais je ne pouvais m’empêcher de penser à une amie blogueuse. Celle ci , beaucoup plus célèbre que moi, exerce ses talents dans des sphères bloguesques que je n’atteindrais jamais. Pourtant, mon idéal bloguesque dont les écrits sont disponibles sur  Mon Cinéma, n’est pas fan de séries et a pourtant suivie et aimée celle-ci. De ce fait, je n’ai pas eu d’autre choix que d’aller y jeter un coup d’œil.

INFORMATION GENERALE PRE LECTURE...

Comme je suis sympa, je tiens à vous informer des conditions générales de lecture.

Contrairement aux autres articles, à partir du moment où vous irez regarder la série après lecture de cet article, je prends 10 Pour Cent de votre abonnement Netflix annuel. Ils sont payables en Fraises Tagada, Despé, Carambar, bouteilles de Coca Cola qui pique ou Nounours en chocolat guimauve! 
Ben ouais déjà demain c’est mon anniv! Ensuite j’ai besoin de sucre pour entretenir mon obésité (@copyright MK) du moment…

Bienvenue chez ASK ...

Gabriel, Matthias, Andréa et Arlette possèdent chacun 10% de l’agence ASK qui s’occupe de la carrière d’artistes. Les 60% restants appartiennent à Samuel Keer, fondateur de cette agence au fonctionnement en apparence familial.

Tout se passait plutôt bien jusqu’à l’arrivée de Camille, fille illégitime de Matthias, qui va se faire embaucher comme assistante d’Andréa. Et comme cela ne suffisait pas, suite à la mort brutale de Samuel, sa veuve va décider de vendre les parts de son défunt mari au plus offrant !

Les 4 agents de stars vont devoir jongler entre leur vie privée catastrophique, les caprices de stars névrosées et la recherche de solution pour sauver leur peau face aux éventuels repreneurs.

Les 4 fantaskiques

J’avoue je suis assez fière de mon jeu de mot #jemaime. Si vous ne l’avez pas compris ce n’est pas grave, j’ai kiffé c’est le principal !

Le quatuor d’agents fonctionne vraiment bien :

  • Gabriel, le moche, gentil et maladroit, est un vrai passionné. Il fonctionne plus à l’affect qu’à ce que ça peut rapporter. Il est assisté d’Hervé, le gay de service, débrouillard, attentionné aussi, capable de coup bas mais tout en finesse !
  • Andréa, la viandarde, qui gère ses affaires pros avec la même cruauté que ses affaires de cul. Véritable compétitrice, plus mec qu’un mec, elle met un point d’honneur à vouloir les battre sur tous les tableaux, y compris en ce qui concerne les femmes…Elle cumule les assistantes, aucune n’arrivant à survivre à son tempérament de merde ! Elle trouvera en Camille, une assistante à la hauteur de ses attentes, celle-ci étant prête à tout pour prouver à son géniteur qu’elle est faite pour ce métier.
  • Mathias, c’est le requin, 20 ans de métier, plus inquiet du cachet que de la santé et du bien-être de ses clients. Il va devoir affronter son passé, en la personne de Camille, en plus du reste. Son larbin, pardon assistante Noémie, vieille fille coincée, fleur bleue, est raide dingue de lui.Celle ci est prête à tout pour le satisfaire pas uniquement professionnellement. Elle espère secrètement qu’il quittera sa femme pour elle !
  • Arlette, qui n’est pas “agent d’artiste” mais imprésario, est la mémoire de l’agence. Elle connaît le milieu mieux que personne et tempère un peu cette jeunesse montante ! Elle a pour assistant Jean Gabin, son chien, capable de flairer les vrais artistes des arnaqueurs, rien qu’en les reniflant !

Entrée des artistes !

Vous l’aurez compris, le véritable intérêt de la série réside dans le fait que l’on va voir défiler une multitude d’artistes du cinéma français dans leur propre rôle. De Cécile de France à Isabelle Adjani en passant par Julien Doré, Christophe Lambert, Ramzy….moultes de nos artistes nationaux vont défiler dans cette série au top du narcissisme et de l’autodérision.

A travers des situations professionnelles fictives ou non, ces grands noms vont nous faire rire, nous toucher, nous faire pleurer parfois…Ces artistes qui nous font rêver, vont d’un coup devenir des êtres humains à part entière, abordables.et sympathiques. On les plaindrait presque si on ne gardait pas dans le coin de notre tête que bon …ils ont quand même une vie sympa !

Mais même s’il n’y a rien de plus nombriliste à mes yeux que de jouer son propre rôle, il faut être capable d’une sacrée autodérision. En effet, en tant que spectateur on fait abstraction totale qu’il s’agit d’un rôle. Je pense entre autres à ma grande copine Audrey Fleurot, plus névrosée et pénible que dans “Un village français”. Mais elle montre une facette comique d’elle que je n’avais jamais vu et que j’adore !! En vrai, elle peut être drôle aussi ma chouineuse à la chevelure de feu ! Bon aussi je l’ai vu à chaque fois dans des rôles dramatiques aussi… Ce n’est pas dans Safe ou « Le bazar.. » qu’elle allait me faire rire !

Le duo Nathalie Baye, Laura Smet est aussi excellente et je pense qu’il est très proche de la réalité.

Bref je suis sous tombée sous le charme de ces acteurs qu’ils soient jeunes ou moins jeunes.

Des comédiens au top!

Alors même si le casting des guest est top, celui qui porte et fait vivre la série est tout aussi bon.

Camille Cottin, en plus d’avoir le privilège et l’honneur d’être ma jumelle, #teambirthfirstdecember est vraiment convaincante dans le rôle d’une connasse…En même temps elle l’a été quelque temps pour Canal donc c’est un rôle qu’elle maîtrise !

Thibault de Montalembert, dont le physique est en parfaite adéquation avec son rôle de requin bourge imbu de lui-même, est touchant dans sa fragilité et réussit à nous bouleverser malgré tout.

Liliane Rovère est vraiment émouvante en impresario qui à connu le cinéma en noir et blanc et nous amuse aussi. Vrai gueule des séries télés, je me souviens de ses rôles dans Médecins de nuit, Joëlle Mazart ou encore l’amour en Héritage! Bon je vous accorde ce ne sont pas ses plus grands rôles.  Mais elle avait une vraie présence dans ceux-là et ce sont des séries qui ont marqué mon enfance ! Bon j’avoue que c’est aussi un subterfuge rédactionnel pour effectuer des liens avec des séries vintage que j’ai pu traiter !

Enfin, j’ai aussi beaucoup aimé la sensibilité du personnage de Gabriel, un peu en décalage part rapport aux autres. Mais j’avoue un peu moins que les autres. Il est un peu trop propre.

Des seconds rôles pas si secondaires que ca .

Mention spéciale pour Laure Calamy,que j’ai A-DO-RE!  déjà elle m’avait fait me faire tordre de rire en Victoire dans ‘“La Flamme” . Ici elle excelle dans le rôle de nunuche !

Même si je ne rentre pas dans les détails concernant les autres acteurs, ils sont aussi excellents et attachants à leur manière. Pour les fans de Clem et de Salomé , on retrouve Fanny Sidney en Camille, dans un registre tout autre que celui de petite sœur. Je n’oublie pas non plus Philippine Leroy Beaulieu, aussi crédible en épouse au foyer trahie, qu’en maîtresse working girl dans Emily In Paris.  Elle montre qu’on peut avoir 50 ans et en paraître beaucoup moins !! Je trouve ça super rassurant vu que mine de rien je m’en rapproche moi !

Un bon moment de divertissement

Vous l’aurez compris j’ai globalement aimé cette série “pas prise de tête” qui taille un costard au monde du show biz …mais comme c’est par eux-mêmes ça passe sans problème.

Mais, elle est destinée à un public jeune, qui ne cherche pas à s’enrichir intellectuellement en regardant une série et qui aime le cinéma ! Car on ne peut pas regarder 10 Pour cent sans aimer le monde du cinéma. On ne peut pas aimer 10 pour cent si on n’est pas capable de prendre du recul sur soi et sur les choses. On ne peut pas aimer 10 Pour Cent si on ne considère pas le métier d’acteur comme un métier à part entière. Tout comme si on ne voit pas les acteurs comme des personnes comme vous et moi.

Les acteurs sont des hommes comme les autres ...

En revanche, si vous êtes capable de voir les acteurs qui nous font rêver à travers les films comme des personnes normales. Si vous les voyez comme des personnes dont le boulot est de nous divertir. Alors vous les aimerez encore plus après les avoir vus  autrement !

Après tous, les acteurs sont des hommes ordinaires, avec des émotions, des souffrances, des névroses, des joies et des peines comme nous tous…l’anonymat en moins. Pour ma part je leur laisse la célébrité mais s’ils voulaient bien me refiler 10% de leur prochain cachet pour avoir dit du bien de la série ça serait sympa, j’arrive en fin de droit ^^

Infos séries

Saison :4

Nombres d’épisodes : 24

Année : 2015-2020

Chaine de diffusion : France 2 /Netflix

Distribution principale: Camille Cottin (Andréa Martel), Thibault de Montalembert (Mathias Barneville), Grégory Montel (Gabriel Sarda), Liliane Rovère (Arlette Azémar), Fanny Sidney (Camille Valentini), Laure Calamy (Noémie Leclerc), Nicolas Maury (Hervé André Jezack), Stéfi Celma (Sofia Leprince), Assaad Bouab (HIcham Janowski).

Sexe
3/5
Violence
0/5
Suspense
0/5
Humour
5/5
Drame
2.5/5
  • L’autodérision du milieu du cinéma
  • Les histoires secondaires
 
  • Quelques longueurs
  • Le côté parfois trop nombriliste.

Du champagne

 

des petits fours