HIT AND RUN

VENGEANCE ET TRAHISON

Et voilà bientôt la fin de l’été et je ne l’ai pas vu passer! En même temps, la météo ne nous a pas aidé à le voir. Du coup vu que je n’ai pas pu exposer mon corps de déesse (option baleine) au soleil j’ai eu le temps de regarder quelques séries pour voyager. Bon je vous accorde que Katla et son ère glaciaire post apocalyptique n’est pas ce qui se fait de mieux pour se réchauffer! Du coup, comme je suis une grande malade je suis partie voir ce qui se passait du côté d’un pays un peu plus chaud dans tous les sens du terme! Direction Israël puis New York et la série Hit and Run.

Café fatal

Segev et Danielle  filent le parfait amour. Il est guide touristique et, elle danseuse dans une troupe de country à Tel Aviv. Naaaaaaan je rigole elle fait pas de la country elle fait de la danse contemporaine ce qui est parfois aussi chelou que la country mais en vachement plus classe quand même. En même temps c’est pas trop difficile ( Bouuuuuum ça c’est fait 😂)!

Bref tout va bien pour eux! D’ailleurs la Dany elle doit partir à New York pour une audition dans une troupe américaine ce qui réjouit le Detlev à moitié … en effet il est pas super motivé pour quitter sa superbe baraque en Israël payé grâce aux pourboires de ses clients ( on y croit)!

Mais ce bonheur ne va pas durer! Tout bascule lorsque Dani, le jour de son départ, se fait renverser par une voiture en traversant la rue! Tout ca pour un café à emporter certainement imbuvable en plus parce que ce n’était pas un Starbucks! Bref, était- ce un simple accident? Danielle était elle juste danseuse? Le Segev n’était-il qu’un guide touristique? Ah ba ça comptez pas sur moi pour vous le dire!

Tous aux abris

Pour ceux qui me suivent sur ma page Facebook je vous avais informé que cette semaine la série traitée serait loin de l’ambiance romantique-bucolique de La cuisinière de Castamar! Déjà rien que le titre est annonciateur d’action. Puis la distribution de cette série nous fait penser qu’il va y avoir un cadavre ! En effet le héros n’est autre que l’acteur principal de Fauda et lui je l’imagine pas en Don Diego! Enfin les séries israéliennes n’ont pas la réputation d’être les plus romantiques. 

D’ailleurs je ne sais pas pourquoi mais les gars la bas, ils commencent par torturer avant de poser les questions. Et même après avoir eu les réponses, ils continuent le travail! En même temps ils ne sont pas cruels, ils préfèrent ne pas laisser de traces de leur passage ! C’est plutôt sympa finalement ! : « c’est bon j’ai mes réponses mais je suis désolé mais ça m’embêterait que tu dises à quelqu’un que je t’ai fait mal. Et puis de toute façon avec des doigts en moins, des genoux fracturés,des vertèbres brisées et un faciès à la Quasimodo ça ne serait pas te rendre service de te laisser en vie! Allez ciao 👋 !

Bref dans cette série on compte les cadavres sur ses doigts et ses orteils et encore on en a pas assez pour arriver au bon résultat !

La vengeance aux multiples visages

Car cette histoire c’est avant tout une  histoire de vengeance.

Et pas aux deux visages comme la saga australienne de 1990, que l’on regardait le mercredi soir chez mes grands parents à Biarritz! Pour les plus anciens car on ne dit pas les vieux, il s’agissait de l’histoire d’une riche moche et coincée qui, après avoir été jetée aux crocodiles par son mari vénal et fauché, avait été défigurée. Elle était revenue en mode bombasse, après quelques coups de bistouri bien placé, et s’était vengée de façon méga sournoise! 

Bref là il n’y a pas deux visages mais pleins de visages dans cette vengeance

La vengeance d’un homme meurtri par la mort de la femme qu’il aimait plus que tout et qui lui a a été arrachée de manière horrible! Pour avoir vu la Dani au moment de l’autopsie je peux vous dire qu’elle était vachement moins jolie après le vol plané…je vous raconte pas le budget maquillage de la série ! 

Mais cette vengeance sera aussi celle d’un homme rattrapé par son passé un peu louche…en même temps on se doute bien que ce ne sont pas les pourboires des touristes qui lui ont permis de payer sa maison de rêve dans une ville où la pauvreté est quand même dominante! 

Sans oublier les autres dont je ne parle pas car je ne spoile pas …

Un contexte politique omniprésent

Y a pas a dire les israéliens utilisent les séries avec toujours un fond de politique internationale. Dans Fauda c’était le conflit israélo palestinien et ici c’est le conflit plus sous-jacent entre Israël et les États Unis. Parce qu’entre les deux pays c’est ami-ami en apparence mais en vrai il y a des rancœurs tenaces entre les deux pays. 

Et comme on est dans une série israélienne, ben les méchants sont forcément américains. Il n’y a pas la prise de recul et l’objectivité que l’on pouvait trouver dans Fauda. Pourtant les Palestiniens étaient quand même sans pitié vis-à-vis des Israéliens. 

Et c’est un peu dommage parce que bon le Segev il met quand même le bazar dans la ville de la grosse pomme ; du coup on peut entendre que les américains ne l’aiment pas et veulent faire en sorte qu’il arrête de zigouiller tout ce qui passe dans le seul but de venger bobonne! 

Mais c’est pas grave on l’aime quand même Segev, même si on se demande ce que là Dani elle a pu lui trouver.

Un titre de série plein de sens

Vraiment, quand on lit le synopsis et le titre, on se demande où se trouve un peu le rapport. Hit and Run : déjà c’est quoi ce titre …parce que bon réussir et courir, ça veut rien dire! Si! Courir et réussir ça peut marcher pour un 100m aux JO !

Nan mais c’est vachement plus subtil que ça au fait car TO HIT en anglais n’a rien à voir avec le top 50! 

Ici To hit  signifie : heurter, toucher, battre, attaquer, renverser, riposter ! Et en l’espèce, ça se bat, ça se touche, ça attaque, ça riposte et ça renverse ! Bon ca court vite aussi …dans tous les sens du terme

En effet, après un démarrage un peu lent, ça s’accélère d’un coup et on est obligé de suivre le rythme. Je dis bien on est obligé parce que sinon on perd le fil de l’histoire. On perd aussi son souffle car le Segev et ses potes je ne sais pas à quoi ils carburent mais ils ne s’arrêtent jamais! 

Une série à regarder à jeun et en forme

Pour terminer je dirai qu’il ne faut être ni bourré, ni fatigué pour regarder cette série! Entre le rythme, les changements de lieu, d’époque, d’histoire permanents, il faut avoir un cerveau multitâche et réactif…À se demander si cette série n’est pas destinée aux femmes..car bon au final c’est malgré tout une histoire d’amour autant que de vengeance et d’espionnage (#microspoil).Rohhhh les gars je plaisante je vous adore! En plus vous allez aimer y a de la baston tout le temps, les mecs exhibent leurs gros calibres et l’héroïne est une bombasse!

Enfin on va de surprises en surprises jusqu’à la fin et comme dans les séries de Harlan Coben  (Safe et Intimidation) les choses ne sont pas forcément comme elles paraissent être. Et comme dirait le danseur québécois généreux de son nom : MOI ÇA J’ACHÈÈÈÈÈÈTE ! 

Infos séries

Saison :1

Nombres d’épisodes : 9

Année : 2021 – 20..

Chaine de diffusion : Netflix

Distribution principale :Lior Raz (Segev Azulai), Lior Ashkenazi (Assaf Talmor), Sanaa Lathan (Naomi Hicks), Kaelen Ohm (Danielle Wexler Azulai), Moran Rosenblatt (Tali shapira), Gregg Henry (Martin Wexler), Gal Toren (Ron Harel)

Sexe
2/5
Violence
5/5
Suspense
5/5
Humour
0/5
Drame
5/5

Laisser un commentaire